Animations / Animazioak /Saison culturelle Arnaga

Saison culturelle Arnaga

A l’occasion du retour d’un des grands décors de la maison, Arnaga propose une saison 2019 autour des contes de fées. Décliné en expositions, contes, théâtres, musiques et même en sciences, ce thème permettra de réunir petits et grands. Des prêts prestigieux, exceptionnellement accordés, permettront d’illuminer cette année.


Retour du grand décor « Les contes de fées » dans le Boudoir de Rosemonde

A partir du 30 mars – Inauguration le 30 mars à 18h. Le vernissage sera précédé d’une conférence à 17h par Philippe Veber, arrière-petit-fils du peintre.

Evènement : 80 ans après leur disparition, et après une année de restauration dans les ateliers du C2RMF à Versailles, les toiles des « Contes de fées » de Jean Veber reviennent illuminer le Boudoir de Rosemonde.

Réalisée en 1905, la peinture s’inspire des Contes de Perrault. La frise ininterrompue de 20m de long sur un mètre de haut se déroule autour de la pièce. Les scènes représentent un moment important du conte, en général proche du dénouement : Cendrillon s’enfuyant du palais, le Prince s’apprêtant à délivrer la Belle aux Bois dormant.
En savoir plus >>>


Exposition : « Jean Veber, peintre des fées »
Un témoin satirique et poétique de la Belle-Epoque.

30 mars au 3 novembre 2019

L’imagination débridée de Jean Veber a été remarquée par Edmond Rostand qui lui confia la décoration du Boudoir de Rosemonde, au premier étage de la Villa. A l’occasion du retour de ce grand décor, disparu dans les années 1930, le musée Edmond Rostand organise une grande rétrospective de l’ensemble de l’œuvre de Jean Veber, plus de 100 œuvres exposées, la première depuis celle qui lui fut consacrée en 1930 au Petit Palais à Paris.
Une occasion de découvrir l’ampleur et la diversité de son talent : son univers féérique rempli de nains, de fées, de géants au milieu d’ombres inquiétantes et de maisons au visage humain, ses portraits délicats, ses dessins polémiques dans le Rire ou l’Assiette au beurre qui créèrent des incidents diplomatiques, ses lithographies tendres ou acides sur la société…
Dans le cadre de cette exposition, le Mobilier national prête exceptionnellement, du 7 juin au 3 novembre, le petit salon des Contes de fées de Jean Veber, un ensemble de meubles portant des décors de tapisseries réalisées par la manufacture de Beauvais et présenté à l’exposition universelle de 1925 où ils obtinrent un immense succès.








Catalogue des Désirs : l’autoportrait de Clémentine-Hélène Dufau

7 juin au 3 novembre 2019 – Inauguration le vendredi 14 juin (17h : conférence / 18h30 : vernissage)

Dans le cadre du plan « Culture près de chez vous » lancé par le ministère de la culture au printemps 2018, Arnaga reçoit de manière tout à fait exceptionnelle le prêt de l’autoportrait de Clémentine-Hélène Dufau, du musée d’Orsay.
De 1906 à 1912, Clémentine-Hélène Dufau travaille à la Villa Arnaga. Elle réalise deux grands panneaux dans la bibliothèque : Le Printemps et Les cygnes noirs. Le grand escalier est décoré de trois médaillons représentent des jeunes femmes nues accompagnées d’oiseaux, paon, perroquets et flamands roses. Elle réalise également des portraits des membres de la famille : Maurice Rostand dans le jardin, Rosemonde dans le Boudoir, Rosemonde dans la bibliothèque, Edmond au dalmatien. L’autoportrait permettra de mieux connaître cette intéressante artiste et notamment son engagement féministe.