Vivre à Cambo / Kanbon bizi/Jumelage / Herri-Parekatze

Jumelage / Herri-Parekatze





La ville de Cambo est jumelée avec la ville de Deba (Gipuzkoa).
A Cambo, la journée du Jumelage a lieu le lundi des Fêtes.
Une délégation de Cambo assiste aux Fêtes de Deba le 18 août.



Jesus Maria AGIRREZABALA et Vincent BRU


Bai egin dute ! Debara heldu dira !

Ils étaient 18. Pas tous de ceux que l'on appelle des forçats de la route, mais des cyclistes amateurs, amateurs de beaux parcours et prêts à l'escalade des cols qui se dressaient devant eux entre Cambo et Deba.

Le jumelage entre la cité thermale labourdine et la cité côtière de Guipuzkoa existe depuis 15 ans. Au cours de ces années des liens ont été tissés entre les artistes peintres, les groupes de marcheurs et les élus des deux villes. Ils existent aussi entre les collégiens, les groupes de danse et de musique et ne demandent qu'à être renforcés.

Cette année, le mardi 18 août, fut donc l'occasion d'une première, la liaison cycliste entre Cambo et Deba, longue de 117 km. Ce parcours exigeant comprenait donc 3 cols dont le Jaizkibel et le Monte Igueldo avec des portions de pente à 10 % et un dénivelé positif total de 1956 m.

Dans ces bosses, certains furent contraints "d'écraser les pédales" comme on le dit dans le jargon cycliste et durent puiser dans leurs ressources pour terminer les ascensions sans mettre pied à terre. Mais à toute chose malheur est bon et ce fut ainsi l'occasion d'observer de très beaux gestes de solidarité, les meilleurs grimpeurs n'hésitant pas à faire demi tour au sommet des cols pour venir aider, parfois même en les poussant tout en pédalant eux même, ceux qui coinçaient quelque peu. A l'approche de Deba, tous furent récompensés de leurs efforts et purent jouir, et le mot n'est pas trop faible, de la fin du parcours qui surplombe la mer et dont la beauté vous coupe le souffle !!! Après une bonne douche et un repas réparateurs nos sportifs purent profiter de la liesse de Deba en fête avant qu'un bus mis à disposition par la ville de Cambo, ne les ramène à leur point de départ.

Beaucoup ne connaissaient pas Deba. Ils ont été séduits par ce coin d'Euskal Herri et se sont promis d'y revenir !

Zoom